"[...] le sport est une source d'inspiration, de dépassement, de tolérance et d'apprentissage du respect de la jeunesse."

- Nelson Mandela

Camps de jour estival

Dans le cadre de ses services, l’AtouT offrira des semaines d’activités éducatives et ludiques en sous-groupe durant les prochaines vacances scolaires. La programmation hebdomadaire et détaillée est à venir, mais les thématiques principales seront les suivantes:

Semaines axées sur le français
Semaines axées sur les mathématiques
Semaines axées sur les jeux éducatifs et les stratégies

Des périodes d’activités physiques et sportives seront ajoutées à chacune des journées. En effet, «des études récentes ont démontré que les élèves qui font de l’activité physique ont un meilleur rendement scolaire que ceux qui n’en font pas. Les effets positifs se font surtout sentir sur la lecture, les mathématiques, l’attention et la préparation scolaire.

L’activité physique stimule la production de substance qui protège les neurones du cerveau, ce qui peut mener à une amélioration de la mémoire, de la concentration et de la durée d’attention. On note également une augmentation de la confiance, de l’estime et de l’image de soi».6

Le but des semaines d’activités estivales est de faire vivre des réussites aux apprenants tout en consolidant leurs apprentissages scolaires dans une approche active et amusante. La motivation scolaire est fortement liée à l’estime personnelle de l’apprenant. Ainsi, en leur faisant vivre des réussites, on peut prévenir certaines difficultés d’adaptation et d’apprentissage.

Travailler les compétences scolaires durant l’été est une bonne manière de conserver les acquis faits au cours de la dernière année. En effet, les «études démontrent que celle-ci équivaut à au moins un mois d’enseignement, voire même jusqu’à deux mois pour les élèves provenant de milieux défavorisés.

À la rentrée des classes, l’élève doit donc consacrer beaucoup plus d’efforts et de temps au rattrapage de certaines notions, plutôt que de faire de nouveaux apprentissages. Cette perte d’acquis semble plus importante en mathématique qu’en lecture, puisque les occasions d’exercer les compétences mathématiques à la maison seraient moins nombreuses.»7

6 RSEQ (2010).La réussite et la persévérance scolaires par le sport étudiant. Savoir, 15(4), 17-19.

7 MORNEAU SHEPELL http://www.parcoursdenfant.com/diminuer-les-pertes-dacquis-durant-lete/

Copyright © - Toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite.