"Dis-le moi et je l’oublierai. Enseigne-le moi et je m’en souviendrai. Implique-moi et j’apprendrai. "

- Benjamin Franklin

L’ortho­pédagogie de l’AtouT

L’orthopédagogue de l’AtouT a comme objectif de soutenir les différents besoins de l’apprenant. En effet, les interventions orthopédagogiques peuvent prévenir l’échec scolaire, développer de nouveaux apprentissages scolaires, améliorer l’organisation et l’efficacité du travail en enseignant des stratégies compensatoires à l’apprenant. La transmission de différentes stratégies d’apprentissage adaptées à chaque apprenant permet de se bâtir un coffre à AtouTs pouvant minimiser les conséquences des difficultés d’apprentissage sur le cheminement scolaire.

Ce travail personnalisé et individualisé que l’orthopédagogue réalise avec l’apprenant peut améliorer la confiance de ce dernier ainsi que sa motivation scolaire. Par ailleurs, l’implication parentale dans la vie scolaire de l’apprenant favorise sa réussite et cela constitue un excellent AtouT! La collaboration avec l’environnement immédiat de l’apprenant est pertinente afin de tous travailler dans la même direction pour aider à concrétiser les objectifs d’apprentissage.

En d’autres mots, l’ADOQ5 définit l’orthopédagogie ainsi:

«L'orthopédagogie est la science de l'éducation dont l'objet est l'évaluation et l'intervention relatives aux apprenants susceptibles de présenter ou présentant des difficultés d'apprentissage scolaire, incluant les troubles d'apprentissage. Sa pratique prend appui sur la recherche en orthodidactique, en didactique, en pédagogie et en sciences cognitives.

L'évaluation orthopédagogique consiste à préciser les difficultés que présente l'apprenant sur le plan des connaissances, des stratégies et des processus cognitifs, principalement en lecture, en écriture et en mathématique. Elle inclut le dépistage des apprenants pouvant présenter des difficultés d'apprentissage. L'évaluation orthopédagogique considère également d'autres facteurs susceptibles d'influencer l'apprentissage, soit des facteurs affectifs et motivationnels, sociofamiliaux et scolaires, notamment les approches pédagogiques.

S’appuyant sur les conclusions évaluatives, l’intervention orthopédagogique a des visées préventives ou rééducatives de nature corrective ou compensatoire, afin de permettre à l'apprenant de progresser de façon optimale sur le plan des apprentissages scolaires en lecture, en écriture et en mathématiques. Elle s’adresse directement à l’apprenant et implique la collaboration avec les intervenants concernés (enseignants, parents, professionnels).»

Exemples d’intervention possibles en orthopédagogie

Lecture
Correspondance graphème-phonème (lettres et sons)
Fluidité, vitesse et exactitude de la lecture
Stratégies de compréhension de lecture

Écriture
Correspondance graphème-phonème (lettres et sons)
Règles orthographiques et grammaticales
Stratégies de mémorisation orthographique
Stratégies de rédaction

Mathématique
Lecture et écriture des nombres
Dénombrement
Appropriation méthodique des opérations arithmétiques
Stratégies de résolution de problème

Fonctions exécutives
Gestion de l’impulsivité
Flexibilité mentale
Récupération active d’informations en mémoire
Attention divisée
Planification
Organisation et structuration des méthodes de travail

Soutien à l’appropriation des aides technologiques
Logiciel d’aide à la lecture
Logiciels de prédiction et de correction de mots 
Logiciels de construction de cartes conceptuelles/représentation graphique

5 Association des orthopédagogues du Québec https://www.ladoq.ca/orthopedagogue

Copyright © - Toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite.